NOTRE PASSION

 

J’Aime les Premiers Peuples aide les jeunes autochtones à réussir par le moyen de l’éducation et de l’encouragement à la persévérance scolaire. Nous créons un pont entre les communautés autochtones et allochtones pour favoriser la réconciliation, en mettant sur pied des projets auxquels il est facile de se joindre. Des célébrités nous aident aussi à véhiculer notre message et à faire entendre la voix des jeunes.

NOTRE RAISON

 

Nous désirons ardemment voir les communautés autochtones s’épanouir, honorer les Premiers peuples et assister à la restauration de leur culture alors que nous déployons notre mission à l’échelle du Canada.

 

NOTRE PORTRAIT

 

Nous sommes composés de membres autochtones et allochtones. Comment pourrait-il en être autrement, puisque nous voulons créer des ponts. Voulez-vous emprunter ce pont avec nous? 

 

Nous sommes apolitiques. Tout comme nous l’étions avant nos débuts, la plupart des gens se sentent démunis face aux grandes difficultés contre lesquelles se butent les Premiers peuples, et croient que les solutions ressortent principalement de la politique. Bien que des solutions politiques soient nécessaires, nos résultats démontrent que les citoyens ordinaires peuvent accomplir l’extraordinaire.

 

NOS DÉBUTS

 

Notre fondatrice, Josée Lusignan, a longtemps travaillé pour de grandes œuvres de bienfaisance internationales. Un jour, elle fut estomaquée d’apprendre qu’un organisme d’aide humanitaire venait nourrir les enfants autochtones au nord du Québec. Dans un pays aussi prospère que le n’autre, comment s’expliquer cela ?

 

Quelques années ont passé, et Josée se rendit à Winnipeg pour y séjourner un mois d’été. Elle mit la plupart de son temps à nourrir et donner à boire aux personnes autochtones vivant sur la rue. Elle quitta la ville, brisée par la souffrance dont elle avait été témoin, mais d’autant plus décidée à faire quelque chose pour aider.

 

C’est ainsi que nous (alliés du clan missionnaire de Josée) avons reçu le courriel qui changea le cours de notre histoire… Voudrions-nous inviter tous nos amis et connaissances à prendre des boîtes à chaussures et à les remplir de cadeaux pour les enfants ? En quelques semaines, le salon de Josée s’est rempli de boîtes.

 

En 2014, nous avons rencontré le directeur de l’éducation du Lac Barrière, une des communautés réputées des plus démunies au Québec. Il nous accueillit en toute humilité, et nous mit en lien avec la direction de l’école Kitiganik Elementary, tout aussi chaleureuse.

 

C’est peu après cela que nous rencontrions les enfants, dont la joie, la gentillesse et les sourires nous firent fondre d’affection. Il n’y a plus de revenez-y – nous sommes là pour rester!

Notre présidente fondatrice, Josée Lusignan, qui fait ce qu'elle préfère — semer la joie et créer des amitiés. 

La directrice de l'école Kitiganik Elementary School, Shirley Whiteduck, qui parle de notre impact dans sa communauté

(vidéo en anglais)